Bourg médiéval

Helico

Au tournant du premier millénaire, l'empire de Charlemagne s'est totalement désagrégé, le système féodal s'établit en Europe. Chaque bourgade construit son château, chaque seigneur local défend son petit coin de pays. Les sires de Saillon édifient une place forte sur la colline. A l'est, leur horizon s'étend jusqu'aux châteaux de Valère et Tourbillon, siège du chapitre et du prince évêque de Sion; à l'ouest, jusqu'à la tour de la Bâtiaz qui surplombe Martigny.

BourgMedieval_DThetaz

La situation favorable du château attire les convoitises et, au début du XIIIe siècle, le comte de Savoie rachète le bourg. Il y installe un châtelain et renforce les remparts. Vers 1260-1262 sur ordre de Pierre II de Savoie, dit Le Petit Charlemagne, Pierre Meinier érige un donjon rond, appelé tour Bayart. Saillon prend ainsi sa place dans le réseau de forteresses savoyardes tournées vers le Valais central et les possessions de l'évêque de Sion que la Savoie tente de conquérir.

 

BourgMedieval4

 

Au XIIIe siècle, Saillon est un lieu de foire reconnu; malheureusement l'ouverture de l'axe du Saint-Gothard déplace vers l'est le trafic commercial alpin et diminue l'intérêt des puissants sur la région. La Savoie délaisse ses terres valaisannes. Tout est consommé à la Bataille de la Planta en 1475 quand l'évêque de Sion remporte la victoire et s'empare du Bas-Valais. Le château de Saillon incendié restera en ruine et la bourgade oublie ses rêves de gloire.

Andrones et traboules

L'androne (mot franco-provençal) désigne un escalier ou une ruelle généralement en forte pente couverte par les étages supérieurs d'une ou plusieurs maison(s) voisine(s). Il en existe quelques-uns à Saillon dont celui de la photo 1.

Provenant du grec «andros» qui signifie homme, le mot français andron désigne:

  • en Grèce antique, la partie de l'appartement réservée aux hommes par opposition au gynécée des femmes ;
  • le côté réservé aux hommes dans les églises ;
  • un espace mitoyen ou un passage étroit entre deux maisons, (réservé aux hommes parce que peu sûr ?) qui servait à évacuer les eaux pluviales (photo 2).

 

Androne&Andron

Il y a une similitude entre l'androne et les traboules. Une traboule est une voie piétonnière, souvent étroite, débutant par un couloir d'entrée et traversant un ou plusieurs bâtiments pour relier une rue à une autre (photo 3). C'est en quelque sorte un raccourci. Le verbe trabouler vient du latin transambulare (trans = à travers et ambulare = circuler) via le latin vulgaire trabulare.

Les Lyonnais qui ont plus de 500 traboules dans leur ville ont inventé le néologisme miraboule pour désigner une traboule qui aboutit dans une cour intérieure en cul-de-sac (photo 4).

 Traboule&Miraboule

 Brochures à télécharger